Serengeti printemps :

Un voyage africain

Serengeti printemps - une image de T Newfields
La haute dans les branches
de la plaine de Serengeti,
o le soleil roussit la terre,
des lézards se reposent
sur l'écorce des insectes
de attente d'arcadia pour passer.

Dans un monde différent,
l'occupation du même espace,
iraffes grignotent sur des fleurs de tuluu
se déplaant à travers la plaine.

Pendant que leurs queues bruissent,
j'entends qu'un sifflement faible
et la savane éclate dans des mes narines.
Noel : Cet auteur est-il allé en Afrique ?
Gwen : Qui sait ou s’en soucie ? Que le poème parle de lui-même – au diable l’auteur.
Linda : Si nos priorités sont justes, nous pouvons couler avec le temps sans être serré.
Noel : Je ne peux pas faire ça. Chaque poème semble lié de façon innombrable à son créateur.