Dieu parle-t-il ?

Quelques réflexions sur les débats théologiques
Dieu parle-t-il ?  - une oeuvre d'art par T Newfields
Dieu a parlé à Moïse à travers un buisson ardent
et à Marat, à travers un bûcher funéraire.

Dieu a parlé à Tesla via des courants électriques
et à Ben Gourion via des fils zingués.

Dieu a parlé à Bach en notes de musique
et à Orphée à la fois par la plume et la lyre.

Dieu parle à chacun
par des voies différentes.

Quel Dieu ?
Quelles voies ?

Ah, ces questions mènent à des emportements sans fin.
Anya : Hmm. Chaque fois que des humains prétendent savoir des choses sur Dieu, ils s'attirent des ennuis.
Devani : Au contraire ; la foi en Dieu peut bien être la seule chose nous évitant tout problème.
Carlos : Hmm. Je vois les choses ainsi : des ennuis se produiront quelles que soient nos croyances. Cependant, une humble foi peut aider à supporter les calamités.
Bruce : (moqueur) « Humble foi » ? Les religions ne sont-elles pas arrogantes par définition ?
Carlos : Je ne sais pas ; mais l'humble foi est enracinée dans quelque chose de plus profond qu'un dogme.
Bruce : Hmm ; ce qu'on appelle « humilité » ressemble souvent à de la faiblesse. N'est-il pas facile de confondre les deux ?
Devani : C'est sûr. La force des humains est comme celle d'une puce : elle est généralement négligeable mais parfois surprenante.