LES ÉTUDIANTS QUI ÉCHOUENT - un travail d'art par T Newfields

LES ÉTUDIANTS QUI ÉCHOUENT

"Je suis un raté."
"Les études, ce n'est pas pour moi."
"Mon cerveau ne fonctionne pas bien."
"Je me sens bizarre à l’école."

C’est à travers de telles déclarations,
que beaucoup d'étudiants se convainquent
de leurs inaptitudes.

Pourquoi n'enseignons-nous pas les compétences de base pour étudier
ainsi que la manière d’aborder chaque sujet
avec un sentiment de la curiosité et d’enchantement ?

Les enseignants devraient-ils simplement présenter des faits à digérer ?

Ou devrions-nous examiner
attitudes et comportements,
afin de voir comment chaque élève
puisse faire de son mieux ?
Satoru : . . . Les méthodes d’étude peuvent être enseignées aux jeunes élèves, mais lorsque les étudiants arrivent à l’université, leurs comportements sont en large partie déjà bien ancrés.
Liao : Comment savez-vous cela ?
Satoru : (en bégayant) Eh bien, c'est tout simplement mon expérience.
Liao : C'est beaucoup trop tentant de se concentrer sur ce que les étudiants ne peuvent soi-disant pas faire. Nous devrions peut-être justement regarder de plus près ce qu’ils sont en réalité capables de réaliser. Les opportunités pourraient alors être plus importantes que celles imaginées initialement.