Les bourgeons savent quand s'ouvrir
avant de finalement se flétrir ;
les gens aussi sentent quand s'épanouir
avant de disparaître.

Quand la sève intérieure s'éveille
et que des flots d'énergie irriguent nos veines,
tant de possibilités s'offrent à nous,
comme de fraîches idées jaillissant en graines.

Les fleurs ont leurs moments de gloire
et les gens ont leurs beaux jours.

Cependant, rien n'est éternel et profite de sa beauté ;
mais rappelez-vous :
la croissance est la jumelle de la déchéance.

Ut est via is est vilis futurus
Bonne journée.